Stomatite chez l’enfant : symptômes et traitement

Quels sont les symptômes et quel est le traitement de la stomatite chez les enfants ? L’hygiène bucco-dentaire des enfants est très importante ; outre le risque de caries et d’aphtes, les enfants sont sujets à diverses infections. L’une des plus fréquentes est la stomatite : il en existe différents types, de la stomatite herpétique à la stomatite aphteuse et, pour cette raison, elle peut être difficile à reconnaître. Comment peut-on donc la prévenir et la traiter ? Le symptôme le plus évident de l’apparition d’une stomatite est l’apparition de petites bulles dans la bouche, en particulier des cloques gênantes sur les gencives. Dans certains cas, elles sont accompagnées de quelques degrés de fièvre. Les causes sont différentes. Mais, comment aider l’enfant à se sentir mieux ?

Qu’est-ce qu’une stomatite ?

La stomatite désigne une inflammation de la bouche. Ce terme générique signifie de façon plus précise “une inflammation du stomodeum” : soit, le nom du tissu embryonnaire dont la bouche et les structures associées sont dérivées. Cette inflammation peut toucher les joues, les gencives, la langue, les lèvres ou encore le palais, et se caractérise principalement par des ulcérations. La muqueuse buccale est constituée d’un épithélium, d’une membrane basale qui constitue la jonction épithélo-conjonctive, et donc d’un tissu sous-jacent appelé tissu conjonctif, qui a pour rôle d’assurer, grâce à sa vascularisation, l’alimentation et la nutrition du tissu épithélial.

La salive joue également des rôles indispensables : à côté de fonctions digestives, elle exerce des fonctions de protection, qui permettent d’accélérer la cicatrisation ou la coagulation sanguine. En outre, la salive est fortement impliquée dans le maintien de l’équilibre écologique au sein de la bouche. Une rupture de cet équilibre pourra ainsi être en cause dans l’apparition d’une stomatite.

Stomatite et stomatite herpétique chez les enfants

Il convient de noter qu’il existe différentes formes de cette infection buccale ; elles sont très différentes les unes des autres, même s’il est souvent difficile de les distinguer immédiatement. Il faut en effet distinguer la stomatite gingivale normale de la stomatite herpétique, également appelée stomatite virale : alors que dans le premier cas, nous sommes confrontés à un virus qui provoque un mal de gorge, des bulles sur la langue et, dans certains cas, une fièvre à moins de 38°, dans le cas de la stomatite herpétique, le déclencheur est l’herpès simplex de type 1.

Comment reconnaître une stomatite ?

Lorsque la stomatite herpétique est contractée pour la première fois (elle est techniquement appelée primo-infection), les symptômes peuvent être très gênants et empêcher l’enfant de manger : les vésicules se forment en grappes et apparaissent réparties à différents endroits de la cavité buccale. Les ganglions lymphatiques de la gorge sont enflés et une forte fièvre apparaît souvent.

En ce qui concerne les récidives, une fois que la stomatite herpétique a été contractée, le virus reste dans l’organisme sous une forme latente et réapparaît occasionnellement pendant les périodes où l’enfant est plus faible et où ses défenses immunitaires sont faibles, comme par exemple après une maladie, à la suite d’une exposition intense aux rayons UV ou même à la suite d’un stress émotionnel particulier. Les réactivations du virus sont cependant généralement moins douloureuses et les symptômes sont souvent confondus avec ceux des boutons de fièvre. La stomatite simple, en revanche, n’est généralement pas accompagnée d’un gonflement des ganglions lymphatiques, mais se caractérise par l’apparition des classiques bulle blancs circulaires dans la bouche de l’enfant. Mais, la stomatite chez les enfants, est-elle contagieuse ?

Existent-ils différentes sortes de stomatite ?

Oui, les stomatites ont des origines bien diverses et si certaines sont fréquentes et banales, d’autres peuvent être le signe d’une pathologie plus grave. Il est donc très important d’aller consulter son stomatologue dès l’apparition de symptômes. Parmi elles, on retrouve :

Les stomatites odontiasiques

Dans ce cas, l’origine est dentaire. Elles ne sont pas graves mais sont fréquentes. Le plus souvent, elles surviennent après l’éruption d’une dent de sagesse.

Les stomatites infectieuses

De nombreux agents infectieux peuvent être à l’origine de stomatites. Parmi eux, on retrouve :

  • Les stomatites virales telles que la varicelle, le zona ou l’herpès.
  • Les stomatites bactériennes telles que les stomatites dues à la bactérie du genre streptocoque ou, moins couramment, la tuberculose et la syphilis.
  • Les stomatites mycosiques qui sont dues à un champignon du genre Candida.
  • Les stomatites aphteuses qui surviennent après un épisode d’aphtes buccales et peuvent être le signe de pathologies plus lourdes.
  • Les stomatites dermatologiques. Dans ce cas, il s’agit de maladies dermatologiques ayant des manifestations buccales.
  • Les stomatites allergiques. L’agent responsable est le plus souvent un toxique ou un médicament.

La stomatite chez les enfants, tout comme la contagion

Pendant l’infection, il est important de ne pas utiliser les mêmes couverts ou serviettes que votre enfant, car le virus se transmet par la salive et par les voies respiratoires. Pour la même raison, il est important de veiller à ce que l’enfant ne suce pas son doigt pour tenter de soulager la gêne dans sa bouche, car cela peut propager le virus à d’autres parties du corps, comme le visage ou l’abdomen. Les vésicules peuvent parfois se rompre, libérant un liquide blanchâtre à travers lequel le virus se propage très facilement.

Stomatite herpétique chez l’enfant, durée

L’incubation des stomatites, même herpétiques, dure de 2 à 12 jours. Cependant, le danger d’infection existe à partir de 2 jours avant l’apparition des vésicules. Il est donc essentiel de prendre toutes les précautions mentionnées ci-dessus. Ce faisant, les risques d’infection sont limités.

Stomatite chez l’enfant : comment la traiter ?

Dans la plupart des cas, la stomatite se résorbe d’elle-même sans qu’il soit nécessaire de la traiter. Pour les formes plus graves de stomatite, des antiviraux peuvent être utilisés sur avis médical. Néanmoins, dans la plupart des cas, il peut être utile d’appliquer des pommades à l’aloe vera dans la zone infectée. Les traitements naturels de la stomatite sont sans effets secondaires et sont donc particulièrement adaptés aux enfants. L’homéopathie peut donc être utilisée, ce qui est également utile dans le cas de la stomatite herpétique. Un traitement naturel peut également remplacer les antibiotiques, mais seul le médecin peut le suggérer.

Le traitement des stomatites doit obligatoirement comporter la mise en place d’un traitement symptomatique mais aussi de soins dentaires. Le traitement symptomatique  associe des anesthésiques locaux sous forme de pommade pour masquer la douleur mais aussi une adaptation de son alimentation (Suppression des aliments acides notamment). Il s’accompagne le plus souvent d’antibiotiques et d’antifongiques. La meilleure des préventions pour la stomatite reste le respect d’une bonne hygiène bucco-dentaire associant les soins dentaires, un détartrage annuel et, au besoin, des extractions dentaires.

Stomatite chez les enfants : comment soulager la douleur ?

La formation de petites bulles blanches dans la bouche des enfants peut également provoquer des douleurs. Un bon remède naturel est le miel, qui a également un effet antibiotique et apaisant. La propolis peut également être utilisée dans le même but, à savoir être nébulisée dans la bouche du bébé.

Stomatite chez les enfants : que faut-il manger ?

Une réaction très courante à la stomatite chez les enfants est en fait le manque d’appétit : ce symptôme ne doit pas inquiéter mais il est inutile de forcer l’enfant car avaler des aliments chauds peut être douloureux. Cependant, il est important d’éviter la déshydratation : faites-lui boire des jus de fruits, du yaourt et donnez-lui des glaces et, si nécessaire, des suppléments de vitamines pour qu’il reprenne des forces plus rapidement.

Prévenir la stomatite

La prévention de la stomatite passe avant tout par une bonne hygiène du visage et de la bouche. Il est, notamment, primordial de se brosser les dents après chaque repas. Une alimentation équilibrée ainsi que la prise de vitamines pourra, de même, aider à prévenir la stomatite ou sa récidive.

Les poux : Tout ce que vous devez savoir
Sceller les dents pour prévenir les caries : 3 bonnes raisons de le faire aux enfants