Quelles sont les aides pour faire garder son bébé ?

Choisir entre une nounou, une garderie, une babysitter ou faire appel à des proches pour garder son enfant n’est pas une mince affaire. Il est important de bien miser sur un mode de garde qui répond au mieux aux besoins des enfants. Une fois cette étape franchie, il faudra mettre la main sur son porte-monnaie afin d’obtenir les meilleurs services. La grande et bonne nouvelle est qu’il est possible de bénéficier de diverses aides dans la garde d’enfant.

Les aides provenant de la CAF

Cette forme d’aide est très intéressante, mais présente quelques conditions. Si l’on veut recourir à une garde à domicile, telle que l’appel au service d’une nounou, la prise en charge comprend la rémunération partielle de la personne employée. De cette manière, il est possible par exemple de recourir à une aide à la garde d’enfant babysitter à Lille. À ce sujet, on peut retrouver les top 10 des babysitters sur Lille pour avoir des prestations professionnelles. Par ailleurs, le montant de ce complément d’aide sera en fonction du revenu, de l’âge de l’enfant et du nombre à garder. On compte près de 15 % à la charge des parents.

Le rôle des crédits d’impôt

Il est possible de bénéficier d’un crédit d’impôt pour la garde à domicile ou par une assistante maternelle. La réduction sera effectuée sur la totalité des dépenses réalisées pour la garde d’enfants. L’aide fiscale est mesurée à hauteur de 50 % des charges à un seuil de 2 000 euros environ par enfant. Soit dans les 1 000 euros à peu près. Pour obtenir cette forme d’aide, l’enfant doit être âgé de moins de 6 ans. Dans une situation où il est question de garde alternée, chaque parent a la possibilité de recevoir l’aide, seulement le montant total pris en charge est partagé en deux.

Les autres catégories d’aides

Dans cette section, on retrouve les aides locales que les départements ou les communes allouent pour la garde d’enfant. Pour ce faire, il est nécessaire de s’informer auprès de la mairie de sa région. Ensuite, on a également les aides offertes par les entreprises pour ses employés. Il s’agit d’une aide financière pour la garde d’enfant à domicile à hauteur de 1 800 euros environ par an. Et enfin, les chèques emploi service universel ou CESU qui sont financés soit par une mutuelle, un employeur ou par le CE. De cette façon, il suffit simplement de payer les frais d’une assistance maternelle via le CESU.

Où et comment faire garder son enfant cet été ?
Nos conseils pour réussir la garde partagée