Comment faire passer une nuit de sommeil en toute sécurité à un bébé ?

En entendant l’expression “mort au berceau”, chaque mère ressent un plongeon dans le cœur. Ce phénomène encore mystérieux terrifie les parents dans le monde entier.

Ce qui est effrayant, c’est qu’on ne connait pas encore les causes exactes, on sait seulement qu’elle touche 0,2-0,4 pour mille des enfants de moins d’un an de vie … 

En fait, même si on n’en connait pas les causes, il y a quelques astuces que vous pouvez prendre pour réduire le risque.

Voici 10 conseils pour aller au lit un peu plus sereinement.

1) Mieux est le ventre en l’air !

Peu importe ce que votre grand-mère vous a dit sur le fait qu’à son époque les enfants étaient tous sur le ventre, puisque les directives recommandent la position couchée ; les cas de sids ont diminué de moitié, alors dites à votre grand-mère de rattraper le retard.

2) La température de la pièce

Ne le laissez pas aller au spa dans quelques années, car pour l’instant, assurez-vous que la température de la pièce et le niveau des vêtements qu’il porte ne sont pas excessifs.

3) Des barboteuses

Ni à côté de lui, ni ailleurs, donc ça vous fait mal à vous aussi et vous dépensez beaucoup d’argent que vous pourriez investir dans des barboteuses et des costumes de chiots.

4) La tétine n’a pas une grande réputation…

On dit qu’elle rend les dents tordues, gâte le palais et compromet l’allaitement. Cependant, ce n’est pas toujours vrai. En fait, il a été prouvé que si elle est utilisée correctement, la sucette réduit considérablement le risque de mort du nourrisson car le mouvement de succion ouvre les voies respiratoires.

5) Le faire dormir dans un sac de couchage

Dans ce cas, vous pouvez demander conseil à votre grand-mère ! En fait, le bandage permet non seulement à votre bébé de se sentir aussi protégé que lorsqu’il était in utero, mais il réduit également le risque qu’il suffoque avec des couvertures. Sinon, ou lorsque le bébé est un peu plus âgé, vous pouvez utiliser un sac de couchage. J’ai personnellement utilisé (et j’utilise) cela.

6) Ne pas utiliser le pare-chocs dans le lit de bébé

les pare-chocs sont adorables et on pense que sans le pare-chocs l’enfant va certainement causer de graves dommages physiques à la tête, en fait j’ai découvert que dans certains états c’est même illégal, précisément à cause de sa dangerosité (suffocation/trangulation).

7) Laissez votre bébé dormir dans votre chambre

Pendant les premiers mois, laissez votre bébé dormir dans votre chambre afin de pouvoir le surveiller plus facilement et de détecter les bruits suspects. Ne laissez pas le bébé rester dans votre lit, cependant, le fait de le coucher en douceur, bien qu’il ait ses avantages (sein express), augmente le facteur de risque.

8) L’allaitement maternel

Lorsque l’Organisation mondiale de la santé a mené des recherches sur les effets de l’allaitement maternel sur la mort subite du nourrisson, les résultats ont été surprenants. Chez les bébés prenant du lait maternel, l’incidence était de 60 % inférieure et la valeur atteignait 70 % pour ceux qui étaient exclusivement allaités au sein sans jamais avoir pris d’autre type de lait que le lait maternel.

9) Le matelas est important

ne me dites pas que vous avez dépensé 100€ pour la cuisinière et que vous avez ensuite emprunté le matelas à l’ami de votre cousin ! Le matelas est important, il ne doit pas être trop mou et doit occuper tout l’espace du berceau sans laisser de coins vides dans lesquels le bébé pourrait se coincer et risquer de suffoquer.

10) Evitez d’entourer l’enfant de peluches

C’est un lit d’enfant, pas une salle de jeux, évitez d’entourer l’enfant de peluches, de marionnettes et de jouets ! Ne laissez que son doudou près de lui.

Aucune astuce ne pourra jamais remplacer la visite au lit pour sentir s’il respire ou, pour sentir son pouls et vérifier son pouls !

Quels sont les conseils pratiques pour les mères célibataires ?
Quels sont les 15 programmes concernant les enfants en vacances ?