Publié le : 26 juillet 20236 mins de lecture

L’île de la Réunion est un département français et comme n’importe quel enfant né en France, vous êtes dans l’obligation de déclarer la naissance. La loi stipule que vous disposez d’un délai de trois jours pour établir un acte de naissance. Rassurez-vous, inutile d’être un expert dans le domaine pour déclarer la naissance.

Que faire après la naissance de votre enfant ?

Lorsque l’accouchement a eu lieu à l’hôpital de Saint-Louis, vous devez vous rapprocher de la mairie de l’agglomération pour réaliser la déclaration de naissance. Lorsque vous ne pouvez pas vous déplacer, vous remplissez toutes les formalités avec le service maternité de l’hôpital. Une démarche nécessaire et entièrement gratuite. Vous remplissez toutes les informations demandées et vous ajoutez un certificat établi par le médecin accoucheur. La déclaration de naissance s’effectue à la mairie de Saint-Louis 974 état civil. La mairie de Saint-Louis se trouve au 125 Avenue Principale, mais n’hésitez pas à les joindre au préalable au 02 62 91 39 50. Un dossier vous sera transmis et vous n’avez plus qu’à le compléter sur place, sans oublier les pièces justificatives complémentaires. Surtout, soyez particulièrement attentif à respecter le délai de trois jours, car dans le cas contraire, vous êtes susceptible de rencontrer des sanctions pénales et civiles. De plus, des complications apparaissent pour inscrire votre enfant sur les registres, car vous sollicitez un jugement issu du tribunal de grande instance.

À parcourir aussi : Puis je ouvrir un compte bancaire à mon enfant avant même sa naissance ?

Les démarches complémentaires dans les 30 jours suivant la naissance

Ne croyez pas que la déclaration en mairie constitue le seul impératif administratif. La naissance de votre enfant doit être portée à la connaissance de divers organismes, notamment la caisse d’allocations familiales. Rassurez-vous, nul besoin de vous déplacer, car il suffit de vous connecter à votre compte sur Internet. Si vous n’en avez pas, quelques minutes suffisent en indiquant une adresse e-mail valide et votre mot de passe. Une démarche similaire pour la caisse d’assurance maladie, sans oublier votre complémentaire santé. C’est une manière de percevoir des prestations sociales en fonction de vos revenus, mais également de bénéficier d’une prise en charge des soins médicaux. En effet, des examens et des rendez-vous médicaux complémentaires sont généralement requis pour un nouveau-né. Si celui-ci n’est pas déclaré auprès de la caisse d’assurance maladie et de votre mutuelle, vous ne bénéficiez d’aucun remboursement. Pour valider votre changement familial, vous fournissez un extrait d’acte de naissance. Si vous ne l’avez plus à votre disposition, vous n’aurez d’autres choix que d’émettre votre demande depuis le site Internet de la mairie de Saint-Louis ou en vous rendant sur le site extraitactenaissance.com. Vous recevrez rapidement le précieux document afin de l’utiliser à bon escient.

Comment la mairie de Saint-Louis peut vous être utile ?

La mairie de Saint-Louis est un point de départ incontournable dans les démarches administratives. Grâce à elle, vous déclarez la naissance de votre enfant et vous recevez un extrait d’acte de naissance. Elle accomplit également d’autres actes d’état civil comme la délivrance d’un acte de décès ou d’un acte de mariage, sans oublier le précieux livret de famille. Dès que vous avez le moindre doute sur la déclaration de votre enfant ou pour l’obtention d’un acte d’état civil, prenez les renseignements complémentaires depuis le site Internet de la mairie, utilisez le téléphone ou rendez-vous directement sur place lorsque vous le pouvez. Mais n’oubliez pas de respecter scrupuleusement le délai de trois jours pour déclarer votre enfant afin d’être dans la légalité. Une fois les démarches administratives accomplies, vous allez pouvoir vous concentrer sur le faire-part de naissance pour prévenir vos proches de l’heureux événement.

Les démarches complémentaires après la naissance de votre enfant à Saint-Louis

Dans un délai de quatre mois, vous avez le droit de demander le congé de paternité. Il concerne le père de l’enfant, mais les modalités varient en fonction du secteur privé et du secteur public. Dans l’année suivant la naissance, n’oubliez pas d’informer l’administration fiscale de votre changement de situation. Si vous êtes marié, une demi-part sera automatiquement ajoutée dans le calcul de votre coefficient familial. Dans le cas contraire, la demi-part revient à la mère ou au père. Maintenant que vous connaissez toutes les démarches à accomplir, n’hésitez pas à anticiper la situation durant la grossesse. C’est un gain de temps appréciable, car lorsque l’enfant sera là, votre rythme de vie va complètement changer. Rassurez-vous, les procédures sont très simples et l’administration encourage les démarches par Internet afin d’éviter de vous déplacer systématiquement.