Peut-on faire le ramadan enceinte ?

Le ramadan commence au neuvième mois du calendrier musulman pour une durée d’un mois. Pendant cette période, les pratiquants se privent des nourritures, des boissons, des cigarettes et autres besoins charnels de l’aube jusqu’à la tombée de la nuit. Il n’est donc pas question d’arrêter ces besoins d’une façon définitive, mais seulement pour une durée bien déterminée. Les hommes comme les femmes qui se considèrent comme étant en bonne santé peuvent faire le ramadan. Il peut arriver que la grossesse d’une femme musulmane coïncide avec le mois du ramadan. Ainsi, une question se pose si la femme enceinte peut ou non faire le ramadan.

Le ramadan et la grossesse

Le ramadan est obligatoire pour les musulmans. Cependant, la situation peut varier d’un fidèle à un autre et selon l’état de santé de chacun. La femme enceinte peut faire le ramadan, mais il est toujours conseillé d’avoir l’avis d’un médecin. En réalité, le fait de jeûner peut avoir un impact sur la santé de la femme en état de grossesse. Mais des spécialistes ont donné leurs avis sur le fait que cette pratique n’impacte pas le bon développement intra-utérin du bébé. Cette affirmation a été justifiée en comparant l’état d’un bébé né d’une mère pratiquant le jeûne et une autre en situation de grossesse normale. Le résultat n’a révélé aucune différence entre les deux nouveau-nés.

Le ramadan est facultatif pour les femmes enceintes

La religion musulmane n’oblige pas les femmes en état de grossesse à faire le ramadan. En d’autres termes, il appartient à la femme enceinte de juger si elle est en état de jeûner ou non. Dans cette situation assez spéciale, c’est donc la santé de la mère et du bébé qui priment sur la pratique. Le ramadan est également facultatif pour ceux qui ne sont pas en bonne santé. Idem pour les personnes qui sont en déplacement ou en voyage. Le coran parle même d’un bon entretien de son corps, cela signifie qu’un musulman peut arrêter de jeûner dès lors qu’il ressent du tort.

Conseil pour les futures mamans qui jeûnent

À l’instar des autres pratiquants, la femme enceinte pendant le ramadan suit les règles imposées par le jeûne. Ainsi, durant la journée, les boissons et les aliments sont interdits. Mais après le coucher du soleil, la femme enceinte doit rompre le jeûne en optant pour une alimentation complète et équilibrée. Exceptionnellement, il est conseillé de prendre trois différents repas avec des boissons ainsi que des fruits la nuit. Cela permettra au corps de la femme de récupérer les besoins nutritionnels de la journée et le prépare également pour le jeûne du lendemain.

Nos astuces pour bien choisir son coussin de grossesse
Comment lutter contre les insomnies pendant la grossesse ?