Quelles sont les tisanes pour lutter contre l’insomnie pendant la grossesse ?

Il existe de nombreuses tisanes pour lutter contre l’insomnie pendant la grossesse. Après tout, les troubles du sommeil sont très fréquents chez les femmes enceintes et leurs causes sont variées. La conséquence est que, même si la femme enceinte a besoin de repos, elle ne peut pas s’endormir ou se réveille plusieurs fois pendant la nuit. L’insomnie, cependant, touche surtout les femmes au cours du premier et du dernier trimestre de la grossesse. Cela dépend non seulement de l’action des hormones, mais aussi de la croissance du ventre, qui devient de plus en plus encombrant et rend le sommeil difficile. Mais quelles sont les autres causes d’insomnie pendant la grossesse ? Et comment la combattre ?

A. Cause

L’insomnie pendant la grossesse dépend avant tout de la modification des niveaux d’hormones. Au cours des neuf mois, on observe en effet une augmentation considérable des œstrogènes et de la progestérone. Ces hormones peuvent également avoir des effets négatifs sur le cycle veille-sommeil. Au cours des deuxième et troisième trimestres, c’est donc certainement la croissance du ventre qui rend l’endormissement plus difficile. En effet, de nombreuses femmes ne savent pas quelle position adopter pendant la nuit et se retournent constamment en letton sans trouver de solution. L’anxiété et le stress liés à la peur de l’accouchement et de la grossesse en général sont également responsables de l’insomnie. Au cours de ces neuf mois, en effet, les femmes connaissent des changements importants, tant physiques qu’émotionnels, qui conduisent inévitablement à une plus grande instabilité psychique. Les femmes devraient plutôt essayer de vivre la grossesse le plus paisiblement possible et de limiter les facteurs de stress. Enfin, l’insomnie pendant la grossesse peut également être causée par les petits et grands troubles physiques qui surviennent pendant cette période. Il s’agit notamment de douleurs dorsales, mais aussi d’infections génitales récurrentes, telles que la lacystite. Cependant, quelles que soient les causes du problème, les conséquences du manque de sommeil sont différentes. Les femmes qui attendent et qui ne dorment pas bien la nuit peuvent ressentir de la fatigue et de la nervosité pendant la journée et peuvent avoir plus de difficultés à se concentrer sur leurs activités quotidiennes. Il est toutefois possible de remédier à la situation à l’aide de remèdes naturels.

B. Remèdes naturels

Les remèdes naturels sont une excellente solution pendant la grossesse, car ils évitent les effets secondaires de la prise de nombreux médicaments. Au contraire, la prise de médicaments pendant les neuf mois n’est pas recommandée et n’est souhaitable que sur ordonnance. Cependant, les remèdes naturels peuvent également présenter des contre-indications mineures pendant la grossesse. C’est pourquoi il est conseillé de consulter d’abord votre médecin. Cela est particulièrement vrai si les remèdes sont pris à des fins thérapeutiques et si vous les prenez déjà. C’est pourquoi, même si on veut utiliser des remèdes naturels pendant la grossesse, on demande toujours à notre gynécologue d’abord. Cependant, en principe, parmi les remèdes naturels recommandés pendant la grossesse, on trouve les tisanes comme : camomille, jasmin, valériane et mélisse.

1. Thé à la camomille

La camomille est l’une des plantes les plus connues au monde pour sa capacité à aider à lutter contre les troubles du sommeil. Elle ne présente aucune contre-indication collatérale en cas de grossesse. Il est généralement bien toléré, il suffit de penser qu’il peut aussi être administré sans problème aux enfants et aux personnes âgées. Pour faciliter le repos, il suffit que la femme enceinte prenne une tisane de camomille au moins une heure avant d’aller se coucher. Pour le préparer, préférez la tisane de camomille en vrac, à acheter dans une herboristerie. Pour sucrer l’infusion, utilisez un peu de miel.

2. Tisane au jasmin

Le jasmin est une plante à la fleur blanche caractéristique. Depuis l’Antiquité, cette fleur était connue et utilisée pour traiter les troubles du sommeil. Grâce à son parfum intense, le jasmin a en effet des propriétés calmantes et relaxantes sur l’ensemble du système nerveux, apaise les maux de tête et aide à lutter contre le stress et la nervosité. Pendant la grossesse, cette tisane peut être prise sans effets secondaires ni contre-indications.

3. Tisane de valériane

La valériane est connue pour ses propriétés analgésiques, antispasmodiques et sédatives. Il peut donc être pris en cas d’insomnie, d’anxiété, de palpitations, de migraine et de nervosité. Il est conseillé aux femmes enceintes de prendre une tasse de cette tisane au moins une heure avant d’aller se coucher. Cette infusion n’est pas non plus recommandée pendant l’allaitement, autre phase délicate de la vie de la nouvelle mère.

4. Tisane de mélisse

La mélisse est une plante utile pour combattre le stress, la nervosité et l’hyperexcitabilité nerveuse. Elle ne présente pas d’effets secondaires ni de contre-indications particulières. Il n’est donc pas surprenant qu’elle soit également recommandée pour les enfants et les personnes âgées. Le thé à la mélisse est indiqué en cas d’insomnie, d’agitation, d’anxiété excessive, de maux de tête dus au stress ou à la névralgie, de vertiges, de tachycardie ou de palpitations nerveuses. Dans ce cas également, pour en renforcer les effets, préparez la tisane de mélisse que vous trouverez en phytothérapie.

Le rôle du père pendant la grossesse
Quelles sont les thérapies musicales et autres techniques bénéfiques pour le fœtus ?