Comment reconnaître une poussée dentaire ?

Fièvre, diarrhée, gencive enflée… La poussée dentaire est très souvent accompagnée de maux que votre bébé peine à supporter et que vous devriez pouvoir repérer si votre loulou est aussi en âge d’avoir ses premières dents. La poussée dentaire est l’un des stades de la croissance qui réjouissent le plus souvent, mais il va pourtant falloir que vous aidiez votre bout de chou à surpasser ces petites douleurs. Pour vous aider, retrouvez dans cet article les signes les plus courants, révélateur d’une poussée dentaire chez bébé, de sorte à intervenir à temps pour le soulager.

Bébé est grognon : serait-ce une poussée dentaire ?

Vous avez noté un changement d’humeur chez votre loulou ? C’est souvent le signe d’une poussée dentaire, mais avant de vous prononcer, essayez tout de même de calmer votre loulou, car comme vous le savez certainement, cela peut aussi être dû à une colique. Il n’y a pas besoin que vous le posiez dans son berceau qu’au bout de 5 minutes, bébé cri et s’agite ? Si vous avez finalement vérifié que ce ne sont ni ses coliques, ni sa couche qu’il faudrait changer, alors ce doit être une poussée dentaire. Sont signes de changements d’humeur chez les tout-petits, l’irritabilité, les grognements incessants ainsi que les pleurs beaucoup trop fréquents. À partir de ce moment, soyez câline autant qu’il le faut avec votre poupon et veillez à ce qu’il se sente à l’aise.

Rougeurs sur quelques parties du corps : signes d’une poussée dentaire ?

Bien qu’il fasse chaud et que la température soit plus ou moins élevée, votre bébé ne devrait pas présenter de rougeur s’il se porte à merveille. Certaines rougeurs peuvent alors être les signes flagrants d’une poussée dentaire. Habituellement, elles se placent au niveau des joues de votre bout de chou, et la plupart du temps au niveau de ces fesses. Ces dernières peuvent aussi bien être irritées. Pour calmer votre bébé et le soulager, veillez avant tout à ne pas vous alarmer ; le premier geste à faire consiste à changer sa couche régulièrement tout en évitant de lui mettre des vêtements chauds. À ce stade, votre loulou a besoin de respirer et de se calmer pour se sentir à l’aise… Trop de couches de vêtement tendraient à l’irriter davantage.

Poussée dentaire : ces autres signes qui ne sont pas trompeurs

En plus du changement d’humeur de bébé et des rougeurs sur son petit corps, premiers signes flagrants qui annoncent une poussée dentaire, d’autres symptômes peuvent faire surface. On distingue habituellement :

– une fièvre

– une diarrhée

– une gencive gonflée et rouge

– une perte d’appétit

– un sommeil trop court et difficile

Pédiatre ou généraliste : quel médecin choisir pour son enfant ?
Tabagisme passif : quel impact sur la santé d’un bébé ?