Libérez les voies respiratoires de votre bébé

Nous sommes de plus en plus conscients de l’importance de bien respirer ; c’est tout simplement une question de santé, puisque par la respiration nous obtenons de l’oxygène et fabriquons l’énergie dont nous avons besoin pour vivre. C’est pourquoi nous voulons que la qualité de la respiration de votre bébé soit la meilleure possible, et dans cet article, on veut vous aider à y parvenir de manière simple.

Les avantages d’une bonne respiration

Ils sont nombreux et influencent à la fois la qualité de vie actuelle et notre santé future :

– Faciliter la purification du corps, puisque celui-ci est conçu pour éliminer 70 % des toxines par la respiration.

– Calmer les états de stress et d’anxiété.

– Augmenter le nombre de globules rouges et donc améliorer l’oxygénation du métabolisme.

– La réduction du rythme cardiaque, qui affecte l’activité cérébrale.

Il convient de noter que le mucus et les mucosités sont destinés à maintenir les voies respiratoires hydratées et ne constituent pas un problème en soi, mais un système de défense contre les bactéries et les virus qui adhèrent à ce mucus pour être expulsés ultérieurement. Par conséquent, une mauvaise élimination du mucus est le véritable problème auquel vous devez faire face. Bien que l’obstruction nasale soit, dans de nombreux cas, le symptôme bénin d’un rhume, elle provoque beaucoup d’inconfort dans la vie quotidienne (non seulement pour les bébés mais aussi pour leur environnement le plus proche), car pour respirer, l’enfant ouvrira la bouche pour aspirer de l’air et souffrira aux heures des repas et au moment de dormir.

Les risques chez l’enfant

Mais le problème peut être encore plus important chez les bébés et les jeunes enfants, car la présence de mucus permanent peut entraîner des pathologies plus complexes. Si le mucus est permanent, il y a un risque que votre enfant finisse par se développer :

Otite

L’excès de mucus fait s’affaisser la trompe d’Eustache, ce qui provoque des états fébriles et une forte douleur dans l’oreille moyenne.

Bronchite

Si la zone touchée par un rhume est les bronches et que vous avez la redoutable sensation que “le mucus est déjà descendu dans la poitrine”, les effets secondaires de la bronchite seront la toux et la difficulté à respirer.

Bronchiolite

Les bronchioles (ces minuscules branches aux extrémités des voies respiratoires) sont enflammées et atteignent un pic entre 2 et 6 mois. C’est pourquoi nous devons veiller à ce que les voies respiratoires du bébé soient toujours propres.

Le sérum physiologique va nous aider à nettoyer ses petites narines, car il humidifie le mucus et facilite son expulsion. Mais il existe des outils qui peuvent vous faciliter encore plus la vie. Il y a un aspirateur nasal électrique qui facilite le processus d’élimination du mucus de votre petit. Aujourd’hui, l’aspirateur électrique est le plus utilisé de tous, et le soin nasal vous aidera à éliminer doucement, rapidement et en toute sécurité l’excès de mucus sans causer d’inconfort à votre enfant. Il est également hygiénique et très facile à nettoyer. Pour l’utiliser, il suffit de l’insérer dans la narine et d’appuyer sur le bouton. L’aspiration se fait en une fois et en continu, ce qui accélère le moment où le bébé résiste habituellement. Mais vous devez également savoir que le mucus nasal est un élément qui accompagnera votre enfant de façon régulière jusqu’à l’âge de 5 ans.

Il est aussi vrai qu’un enfant ne peut pas se moucher efficacement avant l’âge de 2 ou 3 ans, d’où l’existence de ces pratiques aspirateurs nasaux appelés “pompes à crottes de nez”. Pour que votre bébé puisse respirer plus facilement, vous devez également maintenir un environnement sain et propre autour de lui. Avec un humidificateur qui nettoie et purifie l’air, vous éviterez la formation de bactéries et de mauvaises odeurs, et vous contrôlerez toujours le flux de vapeur que vous souhaitez obtenir à tout moment.

De plus, il favorisera l’entrée de l’air dans les poumons, évitera la sécheresse ambiante, préviendra les risques de complications respiratoires et réduira le risque de maladies infectieuses. Malgré tout, avec l’arrivée de l’hiver, vous devriez essayer de mettre en pratique certains remèdes maison pour éviter de prendre froid.

Quelques remèdes de grands-mères pour aider le bébé à bien respirer

L’oignon magique

Qu’il s’agisse de bébé ou de vous-même, ce bulbe fait des miracles. Ses actifs piquants viennent chatouiller les muqueuses et réhydratent la gorge et les voies respiratoires. Car en cas de rhume, l’ennemi, c’est l’air sec ! L’oignon va ré-humidifier les voies du bébé mais également diffuser tous ses petits antiseptiques et protéger votre enfant. Si vous avez peur que la chambre de votre bébé ne prenne l’odeur de la ratatouille, vous pouvez tout simplement faire bouillir de l’eau et placer la casserole dans un coin reculé et impossible à atteindre. La vapeur d’eau se chargera de remplir l’air de particules d’eau, bénéfiques contre le rhume.

L’infusion au thym

Plutôt que de mettre une casserole d’eau nature, ajoutez-y quelques branches de thym. Pour un adulte, une décoction au thym fait des miracles mais il ne faut pas en donner à boire à votre bébé. Alors optez pour l’inhalation passive. Après quelques temps dans la chambre de votre enfant, le thym va libérer ses actifs sur les voies respiratoires et permettre à votre bébé de mieux dormir. Vous pouvez compléter le traitement au thym par un mouchage après 10 minutes. Les sécrétions de bébé vont se clarifier rapidement.

Le bon lait de maman

Pour les mamans qui allaitent leur bébé, sachez que le lait maternel fait des miracles. À l’aide d’un tire-lait ou simplement en appuyant sur vos tétons, prélevez quelques millilitres de lait et mettez-le dans une dosette vide de sérum physiologique. Astuce : pressez sur la dosette en plastique et remplissez-la en créant un appel d’air. Avec cette dosette, mettez le lait directement dans les narines de votre enfant. Les propriétés antiseptiques du lait maternel vont chasser les microbes et la texture grasse va réhydrater les fosses nasales. Complétez par un mouchage au mouche-bébé.

La menthe fraîche

Les vertus décongestionnantes de la menthe sont bien connues. Choisissez de belles feuilles de menthe bien fraîche et disposez-les sur le radiateur de la chambre de votre bébé. En se réchauffant, l’humidité va se diffuser dans l’air et apporter la fraîcheur de la menthe. L’action décongestionnante va permettre aux narines de bébé de se débloquer progressivement. À la saison chaude, vous pouvez procéder comme avec le thym et faire une décoction de feuilles de menthe. Avec son nez dégagé, votre bébé va recommencer à dormir et va s’alimenter à la perfection.

Les poux : Tout ce que vous devez savoir
Sceller les dents pour prévenir les caries : 3 bonnes raisons de le faire aux enfants