Pourquoi la mode de l’emmaillotage revient en force

L’emmaillotage est une technique qui sert à redonner au nouveau-né un environnement pareil à celui in utero pour l’apaiser.  Abandonné depuis quelques temps, cette pratique a été réadopté chez les Anglo-saxons et a repris du bol également chez beaucoup de Français. Ce sont les nombreux avantages et le bien qu’il apporte aux bébés qui ont favorisé ce retour en force.

L’emmaillotage : qu’est-ce réellement ?

L’emmaillotage a été délaissé depuis les années 70 en faveur des nids d’ange et gigoteuses parce que des études avaient conclu que cette pratique aurait des répercussions néfastes sur la croissance musculaire et provoquerait une luxation de la hanche de bébé. Actuellement, par contre, pratiqué à temps et comme il se doit, il permet au nouveau-né de retrouver cet environnement chaleureux qui l’a apaisé dans le ventre de sa maman. Les mains fixés sur le torse près du visage, bébé est enveloppé dans une couverture, calé de manière à ce qu’il ne puisse pas trop bougeotter. La couverture à utiliser doit absolument lui fournir la température idéale c’est-à-dire pas trop chaud ni trop froid.

Pour que bébé dorme paisiblement

Les premières semaines sont souvent difficiles à vivre pour les nouvelles mamans avec les nuits blanches et les pleurs de bébé. Ces crises sont le plus souvent dues soit aux mouvements brusques incontrôlés  (le fameux réflexe de Moro), soit aux problèmes de coliques. Egalement appelé « swalding » ou « wrapping », l’emmaillotage permet donc d’éviter ces réveils brutaux sous l’effet des sursautements ou des sensations de  chute dans un grand vide. De même, les coliques seront moins présents grâce au confinement. Ainsi, le sommeil sera moins dérangé et bébé sera plus satisfait, donc moins irritant.

Bon à savoir

Compte tenu de ces deux grands avantages, pratiquer l’emmaillotage est plus que nécessaire actuellement. Seulement, il est à souligner qu’il est important de savoir exactement comment procéder pour envelopper le bébé  de manière à laisser ses petites jambes bouger comme il se doit et qu’il ne soit pas trop serré. Ainsi, la position doit être respectée : mains sur le thorax, non loin du visage comme dans le ventre de maman ! Il faut également pratiquer l’emmaillotage occasionnellement, c’est-à-dire aux moments opportuns et ne dépassant pas  les trois premiers mois du petit bout d’chou. Enfin, même si les résultats sont positifs, il convient de connaître les réels  besoins de l’enfant car il se peut que cette pratique ne lui convienne pas.

 

Écharpe ou porte-bébé, que choisir ?
Le boom du matériel connecté pour bébé !